Reportage photo système de réchaud WindBoiler™ Stove System, en situation grandeur nature

Bishop_overview

Bishop, California, baby!

Raconté par Karen Predmore

Les images sont un élément important pour vous raconter MSR et nous faisons beaucoup d’efforts pour capter et partager ces instants qui donnent des ailes à nos utilisateurs et montrent ce que nos produits savent faire de mieux — rendre possibles de belles grandes, aventures. L’été passé, par le biais d’images fantastiques, nous avons commencé à travailler à donner vie au lancement de notre nouveau système de réchaud personnel, le WindBoiler Personal Stove System.

L’une des premières étapes dans ce travail consiste à trouver un lieu qui soit à la fois sublime et authentique — un lieu qui puisse montrer le produit utilisé exactement comme pourraient le faire nos utilisateurs. Nos archives photo sont pleines d’images extraordinaires de paysages alpins de neige, nous avons donc décidé qu’il était temps d’y ajouter un peu de désert. Et comme le système de réchaud WindBoiler est anti-tempête, nous voulions vous le montrer en action dans des conditions extrêmes. Pour cela, seuls les vents sauvages et incessants du désert ont trouvé grâce à nos yeux. Et puis qui oserait dire que le désert des Buttermilks de Californie n’est pas magnifique ?

Chez MSR, nous avons la chance de pouvoir travailler avec les meilleurs photographes du domaine. Pour le WindBoiler, nous voulions faire à la fois des images statiques et de la vidéo, alors nous avons fait appel à Scott Rinckenberger pour la photo et à Kris Ostness pour la vidéo. L’approche de la photo de Scott est comparable à celle de MSR pour le développement produits. La qualité fait partie intégrante du design — pas besoin de fioritures inutiles. Il était clair que la combinaison de la precision du design duWindBoiler et de la maitrise de Scott derrière l’objectif allait donner quelque chose de magnifique. Kris, le héro culte des fans de films de ski, a une expérience indispensable derrière la caméra. Nous savions déjà que le résultat serait bon.

 

Scott and Kris organizing luggage
Scott et Kris préparent les bagages.

Toutes les bonnes virées commencent par un gros tas de matos. Comparé aux productions à gros budget, nous sommes petits et discrets, mais quelle que soit la façon de prendre les choses il semble qu’il ne soit pas possible à un photographe, un cameraman vidéo, un producteur et un directeur artistique de voyager léger en transportant tout l’équipement photo, les ordinateurs, les alimentations électriques et le matériel de camping pour sept.

Scott and the Good Luck Flat
Scott et le van porte-bonheur

Après le vol au départ de Seattle, puis quelques heures de voiture à travers des paysages sublimes nous arrivons enfin aux Buttermilks, après Bishop. Avant que nos « talents » arrivent, nous avons le temps d’explorer un peu les lieux, de repérer le meilleur endroit pour camper et commençons à mettre en perspective les paysages et ma liste de photos à réaliser. Ah oui ! et aussi de changer un pneu à plat sur le van de location.

Talent

Nous retrouvons notre « talent » et c’est parti. Je dis « talent » parce que ces modèles ne sont pas simplement un joli minois. Avec l’aide de Scott, nous coopérons avec trois excellents grimpeurs, qui se sont révélés être des professionnels d’un gabarit incroyable —Fynn le chien, a.k.a. ou FynnyPig. Travailler en tant modèle pour un marque outdoor est loin d’être chose facile et légère. Nous demandons à nos modèles d’être debout avant l’aube, ensuite d’attendre des heures, puis de grimper/courir/skier/etc. sur les mêmes quelques mètres des centaines de fois d’affilée jusqu’à ce que cela soit « parfait » en ayant l’air aussi naturel que si c’était la première fois.

ColdHot

Cela pouvait signifier devoir faire semblant qu’il faisait froid alors que nous étions au mois de juin dans le désert, ou même d’avoir l’air tranquille et cool après trois heures à largement plus de quarante degrés.

Checking out angles and light.
Vérification des points de vue et de la lumière.

morningtonight

Chasse à la lumière — et au vent — ce qui veut dire que toute l’équipe se levait une heure avant le lever de soleil pour préparer le café et organiser les scènes. Nous faisions de notre mieux pour laisser dormir les modèles le plus longtemps possible. Cela impliquait aussi que nous travaillions jusqu’à la tombée de la nuit pour assurer que nous avions bien coché toutes les photos sur notre liste. En milieu de journée, lorsque la lumière est la plus brutale et la chaleur totalement abrutissante, nous travaillions à la liste des scènes photos pour le jour suivant. Mis bout à bout, cela donnait des journées de 17 heures. Heureusement que nous adorons notre travail et que nous nous estimons privilégiés de pouvoir le faire.

Sometimes getting the angle means getting creative
Parfois, trouver le bon angle rime avec créativité
Sometimes there was only one perspective that was right. Luckily our film and camera get along.
Et parfois une seule des perspectives est vraiment la bonne. Heureusement que nos pros et nos équipements suivent.

havingfun

L’une des choses vraiment sympa de l’industrie outdoor est que la plupart des gens avec qui vous travaillez sont aussi des gens avec qui vous aimez bien partager des aventures. Bien entendu, nous sommes tous professionnels lorsqu’il s’agit de nos livrables mais nous avons tout de même réussi à caser quelques baignades nocturnes, quelques courbes de rallye dans le désert et une poignée de bons moments de délire.

tired

Quatre jours “porte-à-porte”, des milliers d’images faites, des litres de café au WindBoiler, un pneu crevé, un vol d’oiseau fou à l’intérieur du véhicule, un chien extra et un producteur cuit, puis nous voilà repartis à la maison une fois le shooting photo terminé. Terminer un shooting c’est toujours un grand moment — un mélange de satisfaction d’un travail achevé et d’une pointe de tristesse parce que c’est déjà fini. Tout cela s’achève par une séance d’édition qui brise le cœur car nous devons faire des choix drastiques pour ne garder qu’un tout petit nombre de clichés, qui exprimeront le mieux ce que nous voulions, parmi les centaines d’images sublimes réalisées.

Comme vous pouvez le constater : j’adore ! et je ne rêve que d’une chose, recommencer au plus vite !

 

Kpred2

Sur Karen

Karen a commence sa quête de l’outdoor au début des années 90, où elle passe tout un été sous la tente tout près de Leavenworth, Washington pour grimper. Après une petite période où elle vit près de Joshua Tree National Park, elle retourne à Seattle et passe plusieurs étés à parcourir les 100 plus belles classiques du guide 100 Classic Hikes in Washington . Elle parcourt cinq fois en entier le sentier des merveilles du Wonderland Trail,y compris une version express en trois jours en 2009. Depuis quelques temps, elle entreprend des virées plus courtes, à vélo, à pied, à la nage, de la randonnée, pas mal de traineau avec sa petite famille et, à l’occasion, de la course de trail déguisée en lapin. Elle est graphiste chez MSR depuis plus de 10 ans et est célèbre pour son aptitude étonnante à réaliser des photos où on semble toujours trouver un oiseau en vol. Karen dirige actuellement l’identité visuelle de la marque, qu’il s’agisse de la réalisation des notices techniques ou bien de la direction artistique des prises de vue life-style en extérieur. Elle a également récemment découvert une rayure sur l’optique photo de son iPhone – ce qui pourrait bien expliquer les oiseaux.

 

  • Sign up for the MSR newsletter
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.